Quels facteurs contribuent à l’intelligence ?



La plupart des aspects du comportement humain et de la cognition, l’intelligence est un trait complexe qui est influencé à la fois par des facteurs génétiques et environnementaux.

L’intelligence est difficile à étudier, en partie parce qu’elle peut être définie et mesurée de différentes manières. La plupart des définitions de l’intelligence incluent la capacité à apprendre de ses expériences et à s’adapter à des environnements changeants. L’intelligence comprend aussi la capacité de raisonner, de planifier, de résoudre des problèmes, de penser de manière abstraite et de comprendre des idées complexes. De nombreuses études reposent sur une mesure de l’intelligence appelée « quotient intellectuel » (QI).

La recherche s’intéresse beaucoup aux gènes qui influencent l’intelligence. Beaucoup de chercheurs se sont concentrés sur les similitudes et les différences de QI au sein des familles, et en particulier à celles qui concernent les enfants adoptés et les jumeaux. Leurs études suggèrent que les facteurs génétiques sous-tendent environ 50 % de la différence d’intelligence entre les individus. D’autres chercheurs ont examiné les variations dans l’ensemble du génome de nombreuses personnes (une approche appelée « études d’association à l’échelle du génome », ou GWAS) pour déterminer si des zones spécifiques du génome sont associées au QI. Leurs études n’ont pas identifié de manière concluante de gènes qui jouent un rôle majeur dans les différences d’intelligence. Il est probable qu’un grand nombre de gènes soient impliqués, chacun d’entre eux n’apportant qu’une faible contribution à l’intelligence d’une personne.