BGTA – Batterie générale de tests d’aptitudes 

Disponible uniquement en français

Objectif

Administration

Utilisateurs

Contexte

Langue

Durée

Mesurer les habiletés cognitives

Offert en ligne

22 $ par administration incluant le rapport

Directeur RH

Conseiller d’orientation

Psychologue du travail

Sélection du personnel 

Orientation de carrière

Recrutement

30 min

Cette version de la BGTA disponible en ligne sur notre plateforme de tests est la plus récente et répond aux normes de 2018, en vigueur depuis le 1er mars 2019. Ces nouvelles normes ne sont disponibles que dans la version électronique et ont été mises à jour à partir d'un échantillon de 9 852 personnes. La répartition par groupes d’âge est représentative des populations québécoise et canadienne. 

Applications


Utilisée par des milliers d’entreprises et de consultants depuis 1964, la BGTA est un outil d’évaluation des aptitudes renommé et enseigné dans de multiples universités canadiennes. Elle permet d’évaluer les aptitudes d'un individu dans de multiples contextes: sélection de personnel dans un contexte de recrutement ou de promotion, évaluation des aptitudes à la suite d'un accident de travail, évaluation dans un contexte de réorientation de carrière, évaluation à des fins d’admission dans un programme d’enseignement professionnel.

Le Test d’intelligence fluide et cristallisée (CFIT) est la suite logique de la BGTA. Développé au début des années 2010 par des experts issus de la linguistique, des mathématiques, de la logique et de la psychologie, le CFIT est le résultat de cinq années de recherche.

Des dizaines de recherches au cours des dernières décennies démontrent que le meilleur prédicteur de la performance au travail reste les habiletés cognitives de l’individu.

Mesurer les aptitudes cognitives d'un candidat à un poste est une façon de s’assurer qu'il possède les aptitudes requises pour l’emploi. La BGTA vous permet d’obtenir une mesure valide et fidèle de ses aptitudes cognitives et du facteur g.

Elle est également utilisée en contexte de sélection par les conseillers en ressources humaines (CRHA), les conseillers d’orientation (c.o.) et les psychologues du travail.

Le facteur g est la mesure de l'aptitude générale à apprendre:

aptitude spatiale(partie 3),aptitude verbale(partie 4 ) et

résolution de problèmes mathématiques (partie 6). 

G (facteur d’intelligence générale) 
V (synonyme antonyme: verbalisation) 
N (calcul numérique: numération - raisonnement arithmétique) 
S (développement de volume: spatialisation)
Q (vérification: perception d’écritures)
P (outils identiques: perception des formes) 
K (barres à tracer: coordination visuo-motrice) 
M (épreuve de déplacement et de retournement: dextérité manuelle) 
F (assemblage, démontage: dextérité digitale)  

Normes de 2012

La normalisation a été établie à partir d'un échantillon systématique proportionnel de près de 9 620 personnes, hommes et femmes. La répartition par groupes d’âge est représentative des populations québécoise et canadienne. 
 

Aptitude G : Aptitude générale à apprendre 
Habileté générale à apprendre. Habileté à comprendre des directives et à en saisir les principes fondamentaux. Habileté à raisonner et à prendre des décisions. Étroitement lié à la performance au travail et à la réussite scolaire. 

Aptitude V : Aptitude verbale (G*) 
Habileté à comprendre le sens des mots et à les utiliser à bon escient. Habileté à comprendre la langue, à saisir la relation entre les mots et le sens des phrases. 

Aptitude N : Aptitude numérique (G*) 
Habileté à faire rapidement des calculs exacts. Aptitudes à résoudre des problèmes mathématiques qui font appel au raisonnement logique. 

Aptitude S : Aptitude spatiale (G*) 
Habileté à imaginer des formes géométriques et à se représenter des volumes à partir de dessins. Habileté à saisir la relation fonctionnelle des objets dans l’espace. 

Aptitude P : Perception des formes 
Habileté à relever les détails pertinents dans les objets, les illustrations ou les représentations graphiques. Habileté à faire des comparaisons visuelles et à remarquer les légères différences de formes ou de teintes dans les illustrations, et d’épaisseur ou de longueur des traits dans les dessins. 

Aptitude Q : Perception des écritures 
Habileté à relever les détails pertinents dans les textes et les tableaux. Habileté à voir les différences dans les copies, à faire la lecture d’épreuves de textes et de chiffres, et à éviter les erreurs d’inscription ou de lecture dans les calculs. Mesure la vitesse de perception nécessaire dans beaucoup d’emplois industriels, même si le poste ne comporte pas de contenu verbal ni numérique. 

G* : Aptitudes constituantes du facteur g 

IRP éditeur

50, rue Jean-Talon Ouest
Montréal (Québec)  H2R 2W7 
Canada
514 382-3000

info@irpcanada.com

Disponible sur irptesting.com

  • White Facebook Icon