PAI – Inventaire de personnalité 


 

 

 

Leslie C. Morey, Ph.D. / Traduction et adaptation française: Christiane Routhier, Ph.D. 

Collaboration de Manon Houle, Ph.D., et de Marie Chabot, Ph.D., à la révision de la traduction française. 
Copyright 1990,1991: Psychological Assesment Ressources. Copyright 2014: Institut de Recherches Psychologiques.

Objectif

Administration

Utilisateurs

Contexte

Langue

Durée

Mesurer la personnalité

(psychopathologie)

Offert en ligne 

22 $ par administration incluant le rapport

Psychologue 

Conseiller d’orientation

Psychiatre

Expertise psycholégale

Éaluation psychologique

Sélection du personnel

Français 

50 - 60 min

Le PAI fournit une évaluation complète de la psychopathologie adulte. Sa structure unique, composée de 22 échelles qui ne se chevauchent pas, favorise une grande validité discriminante.

 

Les clients complètent généralement les 344 items en moins d’une heure. Ce test peut être utilisé avec une clientèle ayant un faible niveau de scolarité, le PAI ne nécessitant pas un niveau de lecture supérieur à une 4e année. 


Le PAI fournit des stratégies d’interprétation. Son Manuel professionnel décrit en détail les conditions d’administration et présente une variété de stratégies pour l’interprétation des données cliniques. 

Structure du test 

Les 344 items du PAI constituent 22 échelles qui ne se chevauchent pas, couvrant les construits les plus pertinents pour une évaluation complète des troubles mentaux: 4 échelles de validité, 11 échelles cliniques, 5 échelles de traitement, 2 échelles interpersonnelles.

Pour faciliter l’interprétation et pour couvrir toute la gamme des construits cliniques complexes, 10 échelles contiennent des sous-échelles. 

Les échelles cliniques offrent des fonctionnalités de diagnostic critique de 11 construits cliniques importants. 

 

Ces 11 échelles peuvent être divisées en trois grandes catégories de troubles: ceux appartenant au spectre névrotique, ceux appartenant au spectre psychotique, et ceux associés aux troubles du comportement ou à des problèmes de contrôle des impulsions. 

 

Les échelles de traitement indiquent les complications potentielles dans le traitement.

 

Ces cinq échelles sont deux indicateurs de risque de préjudice pour soi ou autrui, deux mesures des conditions environnementales de l’intimé, et un indicateur de la motivation de l’intimé pour le traitement. 

Les échelles interpersonnelles fournissent des informations précieuses concernant les relations et les interactions du client. Le style interpersonnel est évalué selon deux dimensions: une affiliation chaleureuse par opposition à un style rejetant froid, et un style dominant/contrôlant par opposition à un style docile/soumis. 

 

Deux échelles évaluent la pathologie. L’échelle des personnalités Borderline (personnalité état-limite) est la seule échelle du PAI qui comporte quatre sous-échelles, ce qui reflète la complexité factorielle de la construction.

L’échelle des caractéristiques antisociales comprend trois sous-échelles: une évaluant des comportements antisociaux et les deux autres évaluant des traits antisociaux. 

Les items critiques nous informent sur les aspects ou problèmes du sujet qui exigent une attention immédiate. Ils sont constitués de 27 items, répartis dans neuf domaines de contenu, qui suggèrent que le comportement ou la psychopathologie puisse exiger une attention immédiate. Ils sont identifiés comme critiques sur la base de deux critères: les indications d’une situation de crise potentielle et un très faible taux d’adoption chez les individus normaux. 

Informations techniques

La fidélité et la validité du test sont fondées sur les données d’un recensement américain. L'échantillon normatif est constitué de 1 000 adultes vivant dans la communauté, de 1 265 patients dans 69 sites cliniques et de 1 051 collégiens. 

Puisque le PAI a été normé sur les adultes dans une variété de paramètres cliniques et communautaires, les profils peuvent être comparés à des populations normales et cliniques. Les études de fiabilité indiquent que le PAI a un degré élevé de consistance interne entre les échantillons. Les résultats sont stables sur des périodes de 2 à 4 semaines: l'alpha médian et les corrélations test-retest dépassent 0,80 pour les 22 échelles. 

Des études de validité démontrent la validité convergente et discriminante avec plus de 50 autres mesures de psychopathologie. 

IRP éditeur

50, rue Jean-Talon Ouest
Montréal (Québec)  H2R 2W7 
Canada
514 382-3000

info@irpcanada.com

Disponible sur irptesting.com

  • White Facebook Icon