Devrait-on tester les habiletés cognitives d’un candidat avant de tester sa personnalité ?

Bien que la plupart des études démontrent clairement que les habiletés cognitives sont un meilleur prédicteur de la performance au travail que les autres caractéristiques d’un candidat, un grand nombre d’entreprises testent la personnalité sans prendre en considération les habiletés cognitives dans leur processus de recrutement.


Voici un résumé de trois études faisant la preuve que les entreprises devraient tester les habiletés cognitives conjointement avec la personnalité.


Les professionnels du milieu RH s’entendent pour dire que la personnalité permet d’identifier les candidats ayant les comportements les plus souhaitables pour les caractéristiques de l’emploi et de reconnaître les comportements contre-productifs menant à un congédiement ou à une mauvaise embauche.


Une analyse des habiletés cognitives des candidats à un emploi permet en effet de repérer ceux qui ont le plus fort potentiel pour accomplir les tâches, résoudre les problèmes auxquels ils feront face, acquérir de nouvelles compétences et suivre des programmes de formation.


Voilà déjà cinq ans que Neal Schmitt, professeur à l’Université d’État du Michigan, tira les conclusions suivantes de toutes les méta-analyses et autres recherches dont il a fait la revue au cours de la dernière décennie :


« Les mesures de la capacité cognitive devraient permettre de prédire les résultats de performance dans la plupart, sinon la totalité, des emplois et des situations. »


Neal Schmitt, « Personality and Cognitive Ability as Predictors of Effective Performance at Work », The Annual Review of Organizational Psychology and Organizational Behavior, 2014,


Un autre exemple de preuve en ce sens est cette étude de 2019 dans laquelle les chercheurs ont constaté que la conscience était un facteur prédictif plus fort du comportement sécuritaire des individus ayant des capacités cognitives élevées que de celui des personnes ayant de faibles capacités cognitives.


Dans une autre étude, Postlethwaite et collab.,2019, portant cette fois sur les individus à haut potentiel et leur incidence sur la performance des entreprises, Adler et ses collaborateurs concluent que la capacité des employés à acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences est la clé du succès des entreprises qui souhaitent mieux performer dans leur secteur d’activité. 

Adler et collab., « What Science Say about Identifying High Potential Employee », Harvard Business Review, 2017,


Le meilleur prédicteur de cette capacité demeure le QI ou la capacité cognitive, la capacité d'apprentissage comportant une composante cognitive importante et s’appuyant sur la motivation à acquérir rapidement et avec souplesse de nouvelles connaissances et compétences.


Bien que la tendance actuelle en testing soit de mettre l’accent sur les tests de personnalité — ce qui est une bonne chose en soi —, les professionnels ne devraient pas écarter les tests mesurant les habiletés cognitives d’un candidat, puisque cette caractéristique contribuera davantage à sa performance dans son emploi.



22 vues

IRP éditeur

50, rue Jean-Talon Ouest
Montréal (Québec)  H2R 2W7 
Canada
514 382-3000

info@irpcanada.com

Disponible sur irptesting.com

  • White Facebook Icon