Comment interpréter le résultat obtenu à un test psychométrique ?

Voici quelques lignes directrices pour vous aider à le faire relativement à un trait de personnalité.



Pour comprendre en quoi consiste l’interprétation d’un résultat, prenons le cas de l’extraversion.


Nous sommes tous, plus ou moins, extravertis. Ce trait de personnalité est présent chez toute personne, comme le sont tous les traits de personnalité, que ce soit l’ouverture, le degré de conscience, etc. Ce qu’on peut mesurer, dans le cadre d’un test psychométrique, c’est notre degré d’extraversion. Une personne peut être faiblement extravertie (introvertie), très extravertie, ou encore se situer entre ces deux pôles.


Rappelons à ce sujet qu’un test psychométrique constitue une mesure auto-rapportée, c’est-à-dire que, par un questionnaire, il demande au candidat de réagir à des énoncés décrivant des comportements dans différentes situations. Celui-ci doit indiquer son degré d’appréciation d’un comportement — décrit dans un énoncé —, en recourant à une échelle de 1 à 5 (Fortement d’accord, D’accord, Neutre, En désaccord ou Fortement en désaccord).