Autisme et fonctions exécutives : des trucs pour aider les parents

L’expression « fonctions exécutives » est largement utilisée dans les cercles de l’autisme pour décrire un large éventail de compétences liées à la fonction cognitive d’un individu.


Certaines sources affirment que près de 80 % des individus atteints du TSA souffrent de troubles des fonctions exécutives, ce qui leur rend difficile la gestion du temps et très compliquée, voire impossible, la réalisation de tâches simples comme le rangement d’une pièce.


Pour certaines de ces personnes, les difficultés sociales et de communication ne sont pas le principal problème : elles sont socialement engagées et font de leur mieux pour communiquer oralement. Mais elles ne sont pas en mesure de répondre de manière appropriée et structurée aux demandes des parents et des enseignants, ou d’organiser et de participer à des jeux sophistiqués en raison de difficultés considérables avec les fonctions exécutives.


Qu’est-ce que les fonctions exécutives ?


La définition technique des fonctions exécutives est la suivante : il s’agit de processus cognitifs qui nous aident à réguler, à contrôler et à gérer nos pensées et nos actions. Cela inclut la planification, la mémoire de travail, l'attention, la résolution de problèmes, le raisonnement verbal, l'inhibition, la flexibilité cognitive, la volonté d'agir et la régulation de l’action.

Les fonctions exécutives sont quelque chose que la plupart d’entre nous tenons pour acquis. Nous éprouvons peut-être des difficultés avec ceci ou cela, nous ne sommes peut-être pas organisés comme nous le voudrions, ou nous manquons peut-être d’initiative ou de maîtrise de soi, mais pour ceux qui ont un trouble des fonctions exécutives, même les tâches les plus simples peuvent être difficiles.


Comment les parents peuvent-ils aider leur enfant atteint d’autisme à surmonter les défis liés aux fonctions exécutives ?