L’importance de la culture d’entreprise et de l’engagement des collaborateurs.



La culture est l’ADN de votre organisation. Elle est profondément ancrée dans les valeurs, les comportements et les attitudes de votre personnel. C’est le ciment qui rend votre entreprise unique.


Lorsque votre culture s’aligne sur les stratégies et les objectifs commerciaux de votre entreprise, elle accélère votre croissance, accroît l’engagement de vos employés, réduit les risques et renforce votre marque. Dans le cas contraire, vos employés ne se sentiront pas aussi concernés par leur travail et ne seront donc pas aussi productifs. Votre entreprise risque de ne pas atteindre ses objectifs de revenus, de croissance et de rentabilité.


La culture d’entreprise et l’engagement des salariés sont deux concepts difficiles à cerner. Ils sont à la fois énigmatiques et concrets : on ne peut pas les voir, mais on peut certainement en ressentir les effets, et on sait quand ils fonctionnent de manière synchrone et quand ils sont complètement déphasés.


Ces deux facteurs clés de la réussite organisationnelle sont inextricablement liés, et l’impact de la culture sur l’engagement général est profond. La première prépare le terrain de façon à susciter le second. Or, avec les nombreuses distractions créées par la pandémie et de plus en plus d’options de travail à distance, le besoin d’avoir des employés pleinement engagés est critique.


Quelle est votre culture d’entreprise ?


Pour améliorer l’engagement de vos équipes, vous devez commencer par examiner votre culture d’entreprise. Celle-ci décrit les comportements, les normes et les valeurs qui définissent la manière dont votre organisation interagit dans l’espace de travail. Elle définit les attentes et crée un langage commun et une compréhension de la façon dont les choses doivent être faites. Lorsque cette culture soutient les facteurs d’engagement, vous créez une combinaison gagnante.


Si vous montrez aux gens que vous leur faites confiance, ils vous donnent généralement raison. La confiance, en tant qu’élément de la culture, est un des fondements sur lesquels reposent toutes les relations de travail saines. L’incidence sur l’engagement est que les employés qui se sentent en confiance savent qu’ils peuvent prendre des décisions sans être soumis à une microgestion et qu’ils peuvent commettre des erreurs sans crainte de représailles.


Quelles sont les valeurs de vos employés ?


Avant d’embaucher un nouvel employé, on devrait s’attarder à comprendre ses valeurs. Qu’est-ce qui le motive ? Son développement personnel, la flexibilité des heures de travail, le prestige associé à son travail, la créativité dans son travail ou la sécurité d’emploi ? Ce ne sont là que quelques exemples de valeurs. L’échelle intégrative des valeurs de travail

, conçue pour évaluer les sources de motivation en entreprise, en recense 12.


Est-ce que les valeurs de vos employés coïncident avec celles de votre entreprise ? Lorsqu’une adéquation existe réellement, les employés auront un plus grand sentiment d’appartenance et démontreront un plus fort engagement dans les activités de votre entreprise.



Cas fictif


Pour illustrer notre propos, supposons que vous êtes une entreprise de boissons saines dont les valeurs sont axées sur la santé, le bien-être, la durabilité et un mode de vie écologique. Si la marque de votre entreprise englobe ces valeurs, que votre entreprise elle-même adopte ces valeurs sur son lieu de travail et que vos employés s’alignent également sur celles-ci, cela crée une cohérence dans l’ensemble des opérations, donne un sens à l’objectif partagé et à l’épanouissement recherché par chacun, et crée naturellement un environnement synergique.


Cet aspect est devenu de plus en plus important avec l’arrivée des nouvelles générations sur le marché du travail. L’époque où un employé s’accrochait à un emploi qu’il détestait ou qui ne lui convenait pas simplement pour des raisons de sécurité et de stabilité est révolue.


La sécurité et la stabilité ne sont plus des facteurs d’engagement aussi importants lorsqu’on les compare à la réalisation de soi, à l’atteinte d’un objectif, à la possibilité de s’épanouir et à la recherche d’un sens à donner à son travail ou à sa carrière.


Si une entreprise veut rester pertinente, attirer de jeunes talents et rester compétitive, elle doit définir ses valeurs organisationnelles et les respecter. Elle doit également comprendre ce qui anime les candidats qu’elle s’apprête à embaucher.


Pour le découvrir, nous vous proposons un nouvel outil : L’Échelle intégrative des valeurs de travail (EIVT).


110 vues0 commentaire