Faites-vous le choix d’être heureux ?


Le bonheur est un état de complète satisfaction et d’épanouissement harmonieux, habituellement jugé difficile à atteindre.


Pourtant, chaque jour, nous sommes susceptibles d’éprouver des moments de bonheur. Quand ceux-ci se manifestent fréquemment, une personne aura tendance à se dire heureuse. Puisqu’elle est durablement contente de son sort, cette personne considère qu’elle jouit de ce qu’on appelle le bonheur.


Comment y parvenir nous aussi ? Le bonheur est-il dû à des circonstances favorables, ou pouvons-nous faire le choix d’être heureux ?


Une étude de Harvard publiée en 2015 (Grant Study on Happiness) nous renseigne sur les caractéristiques des personnes qui se disent plus heureuses. Trois grandes attitudes ressortent de cette étude qui a duré plusieurs décennies.


Les personnes heureuses :


1. choisissent d’être heureuses dans tout ce qu’elles font;


2. font l’effort de renforcer leurs relations les plus proches;


3. prennent soin d’elles-mêmes physiquement, financièrement et émotionnellement.



Choisissez d’être heureux dans tout ce que vous faites


La corrélation entre le bonheur et la profession, le revenu ou la richesse est bien moindre que la corrélation entre le bonheur et ce que les gens pensent de leur profession, de leur revenu ou de leur richesse.


Selon l’étude de Harvard évoquée ci-dessus,


47 % des personnes qui se disent très heureuses déclarent apprécier pleinement ce qu’elles font actuellement, contre 14 % des autres personnes.


62 % des personnes qui se disent très heureuses n’ont pas vécu et ne prévoient pas vivre de crise de la quarantaine, contre 38 % des autres personnes.


49 % des personnes qui se disent très heureuses déclarent qu’elles poursuivent déjà leurs rêves, contre 18 % des autres personnes.


67 % des personnes qui se disent très heureuses déclarent que la période la plus heureuse de leur vie est maintenant, contre 20 % des autres personnes.



Renforcez vos relations avec vos proches


Le choix le plus important en matière de bonheur est d’investir dans votre relation la plus proche, qu’il s’agisse de celle que vous entretenez avec votre conjoint, votre partenaire, un parent, un frère, une sœur ou un(e) ami(e).


Toujours selon l’étude sur le bonheur,


75 % des personnes qui se disent très heureuses accordent la note maximale à l’importance de la réussite de leurs relations intimes, contre 49 % des autres personnes.


77 % des personnes qui se disent très heureuses ont déclaré que l’état de leurs relations était soit « excellent », soit « très bon », contre 48 % des autres personnes.



Prenez soin de vous physiquement, financièrement et émotionnellement


Nous savons tous que faire de l’exercice et prendre soin de soi est fortement corrélé avec une bonne santé, et que cette dernière favorise le bonheur. Mais la santé financière et le bien-être émotionnel sont des dimensions tout aussi importantes dans la recherche de l’équilibre qui assurera notre épanouissement.


Selon les résultats de l’étude Grant,

78 % des personnes qui se disent très heureuses déclarent faire de l’exercice au moins trois fois par semaine, contre 57 % des autres personnes (parmi lesquelles beaucoup ont certainement menti…).

93 % des personnes qui se disent très heureuses déclarent être en excellente ou en très bonne santé physique, contre 74 % des autres personnes.

68 % des personnes qui se disent très heureuses pensent qu’elles sont « prêtes » pour la retraite ou « sur la bonne voie », contre 49 % des autres personnes.


10 % des personnes qui se disent très heureuses se perçoivent comme stressées, contre 42 % des autres personnes.


44 % des personnes qui se disent très heureuses disent être en paix avec leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, contre 13 % des autres personnes.


Implications pour vous en tant qu’individu


1. Choisissez le bonheur dans tout ce que vous faites.

2. Renforcez vos relations les plus proches.

3. Prenez soin de vous physiquement, financièrement et émotionnellement.


Implications pour vous en tant que dirigeant(e)


1. Concentrez-vous sur la façon dont les membres de votre équipe se sentent par rapport à ce qu’ils font, plus encore que sur ce qu’ils font.

2. Investissez dans les relations avec les membres de votre équipe.

3. Investissez dans le bien-être physique, financier et émotionnel des membres de votre équipe.



En fin de compte, ce que révèle l’expérience des gens heureux, c’est que ce ne sont pas tant les circonstances favorables qui suscitent le bonheur, mais le choix qu’on peut tous faire de l’inviter dans sa vie. Si vous cultivez cet état d’esprit, vous cesserez de chercher le bonheur et prendrez les moyens de le créer et de le partager.

385 vues0 commentaire