top of page

Connaissez-vous le mot « ikigai » ?

Le bonheur est un état temporaire, alors que l’épanouissement est plus profond. En ces temps troubles de pandémie, de guerre et de crise climatique, je vous propose de découvrir l’ikigai, une philosophie de la vie axée sur l’équilibre et les petites choses du quotidien.



Saviez-vous que la plupart des gens – 80 % selon l’enquête Shift Index de Deloitte – sont insatisfaits de leur travail ?


Bien que les organisations humaines puissent créer des environnements propices au bonheur en favorisant les trois facteurs d’influence que sont les interactions humaines et les relations de confiance au travail, des styles de leadership axés sur la santé, et un environnement de travail visionnaire axé sur les objectifs et les forces de chacun, obtenir une promotion ou atteindre un objectif ne peut rendre les gens heureux que sur le moment.


Ultimement, chaque employé doit se questionner sur son état d’équilibre et son degré de bonheur. Mais cela veut-il dire qu’il faut choisir entre sa passion et un salaire ?


Ikigai : un mot à retenir et un concept à pratiquer


Essentiellement, l’ikigai est la raison pour laquelle vous vous levez le matin.


Selon ce concept japonais, les gens ont besoin de voir et de vivre le sens et la finalité de leur action. L’ikigai (prononcé [eye-ka-guy]) est donc l’endroit où se croisent votre passion, votre mission, votre vocation et votre carrière.