Algorithme de personnalité

Le recours à des algorithmes pour interpréter les résultats obtenus à un test de personnalité est devenu une tendance au cours des 10 dernières années dans le domaine de la psychométrie. Ces algorithmes permettent de relever les points communs entre les scores d’un individu et un profil recherché.



Comment établit-on un profil recherché?


Le profil recherché pour un type d’emploi est établi sur la base d’une analyse de la littérature et des publications scientifiques des trois dernières décennies. Pour chaque type d’emploi, les études qui confirment ou infirment le lien entre certains traits de la personnalité et le rendement au travail sont recensées afin de déterminer quels traits rechercher. Le profil recherché n’est évidemment pas le même pour un poste de gestionnaire que pour celui de mécanicien : bien qu’un grand nombre de traits souhaités se recoupent, ils diffèrent aussi à certains égards.


Concrètement, on recherche chez un candidat des traits de personnalité qui sont des indicateurs de comportements souhaitables au vu des besoins de l’employeur. Ce sont en effet les comportements de chaque employé au quotidien qui permettront à l’entreprise d’atteindre les objectifs de rendement qu’elle s’est fixés.


Toutefois, tous les comportements n’ont pas la même incidence sur le rendement au travail. Le trait consciencieux, par exemple, a plus d’incidence sur celui-ci que tout autre trait. Une personne mieux organisée ou plus fiable aura plus d’impact sur la qualité du travail accompli que si elle présente un fort degré d’agréabilité. Cela ne signifie pas que ce trait n’aura pas d’importance pour un employeur, car celui-ci peut vouloir intégrer des individus au caractère agréable dans un milieu de travail. Mais dans bien des emplois, l’agréabilité influera moins sur le rendement au travail que le trait consciencieux.


Prenons un deuxième exemple : la stabilité émotionnelle. Dans ce cas précis, on recherchera des gens qui ont un degré élevé de stabilité émotionnelle. Pourquoi est-ce intéressant pour un employeur? Tout simplement pour éviter les situations contreproductives au travail telles que la colère ou l’impulsivité. Les personnes qui ont une faible stabilité émotionnelle auront en effet tendance à ressentir davantage les émotions négatives ou à les vivre plus intensément.


Score de compatibilité et interprétation des tests


L’algorithme de personnalité incorporé à nos tests de personnalité se base sur un examen rigoureux de l’influence de chacun des traits de la personnalité sur le rendement au travail. Il compare le résultat obtenu par le candidat à un ensemble de points de référence relatifs au comportement afin de produire un score de compatibilité.


L’utilisation de cet algorithme facilite l’interprétation des résultats obtenus à un test de personnalité en présentant le degré d’adéquation sous la forme d’un pourcentage de compatibilité. Il permet donc au gestionnaire RH de prendre une décision rapide en consultant le rapport interprété.


Nous vous invitons à prendre connaissance du fonctionnement de cet algorithme en consultant le document explicatif maintenant disponible sur notre site Web.


270 vues0 commentaire