Une étude de 2015 démontre un lien direct entre le TDAH et les fonctions exécutives

Dernière mise à jour : 25 sept. 2019

Mojgan Zarrabi, Zahra Shahrivar, Mehdi Tehrani Doost, Mojgan Khademi, Ghazale Zargari Nejad, Iran J., « Concurrent Validity of the Behavior Rating Inventory of Executive Function in Children With Attention Deficit Hyperactivity Disorder » , Psychiatry Behav. Sci., mars 2015, vol. 9, no 1, p. 213.


L’objectif principal de cette étude était d’évaluer la validité de l’inventaire sur les fonctions exécutives (BRIEF) chez les enfants atteints de TDAH.


Patients et méthodes


Le groupe TDAH était composé de 30 enfants, âgés de 7 à12 ans, fréquentant l’hôpital clinique Roozbeh et diagnostiqués avec le TDAH après un entretien avec un psychiatre pour enfants et adolescents.


Le groupe de contrôle était composé de 30 enfants de 7 à 12 ans qui n’étaient pas diagnostiqués avec un TDAH.


Les 60 enfants ont rempli trois questionnaires: le TDAH-Rating Scale-IV, le Parents Rating Scale-Revised de Conners (CPRS, version courte) et le BRIEF.


Résultats


Les enfants dans le groupe TDAH ont obtenu des scores plus élevés que ceux dans le groupe de contrôle pour toutes les sous-échelles et indices (p <0,001).


Il y avait aussi de bonnes corrélations entre les sous-échelles et des indices de BRIEF et les deux autres échelles d’évaluation (p <0,001).


Consultez l'article pour plus de détails.


Conclusion


Le BRIEF pourrait être utilisé comme un outil valide pour évaluer les aspects comportementaux des fonctions exécutives, notamment afin de discriminer les enfants avec le TDAH et les enfants de la population normale.


Il permet d’obtenir des informations concluantes et plus exhaustives que ne le permet une échelle comme le Conners 3.


Découvrez un exemple de rapport multirépondants.


BRIEF


Dans un contexte d’évaluation d’un enfant ayant un déficit d’attention avec ou sans hyperactivité, le BRIEF fournit des informations spécifiques.


Inventaire de comportements reliés aux fonctions exécutives


Le BRIEF est composé de questionnaires répartis sur huit échelles cliniques et deux échelles de validité. Ces échelles sont dérivées sur une base conceptuelle et statistique et forment deux indices (l'Indice des fonctions comportementales (Inhibition, Flexibilité et Contrôle émotionnel) et l'Indice des fonctions métacognitives (Initiative, Mémoire de Travail, Planification/Organisation, Organisation du matériel et Autorégulation)) et un score global (l'Échelle globale des fonctions exécutives).


La fonction exécutive permet à la personne de régir son comportement, c'est-à-dire de maîtriser ses actes et de contenir ses émotions; de résister aux distractions et de contrôler son attention; de s’adapter avec souplesse aux situations changeantes.


La fonction exécutive permet également à la personne de maîtriser ses actes et son comportement à long terme, c'est-à-dire de décrire un problème ou de le cerner; d’élaborer des plans et de les exécuter; de surveiller et d’évaluer les effets de ses propres pensées et actions.


BRIEF Scolaire


Le BRIEF se compose de deux formulaires, un destiné aux parents et l'autre aux enseignants, conçus pour évaluer le fonctionnement exécutif à la maison et en milieu scolaire.


Le BRIEF est utile pour évaluer chez les enfants un large spectre de troubles du développement et l’apparition de maladies neurologiques, tels que les troubles d’apprentissage, le déficit d’attention avec hyperactivité, les troubles envahissants du développement (TED), les troubles associés au syndrome de Gilles de la Tourette, une lésion cérébrale traumatique ou des troubles liés aux naissances prématurées.


BRIEF Adolescent