Vous souhaitez recruter un « Millennial » ?

Mis à jour : 20 sept. 2019

Les millénariaux recherchent des entreprises qui souhaitent changer le monde et innover. Ils aiment le mentorat, sont ambitieux et souhaitent se valoriser en donnant un sens à leur travail. Soixante-quatre pour cent (64 %) des individus composant ce groupe démographique affirment que « faire de la planète un meilleur endroit où vivre » est leur priorité. Le monde des affaires est présentement préoccupé par les enfants du millénaire, et ce, pour une bonne raison : dans moins de 10 ans, ils vont composer jusqu’à 75 % de la main-d’œuvre. Connus pour être intelligents et avec une grande capacité d’adaptation, il est logique de leur prêter une grande attention et de s’adapter au contexte de cette nouvelle génération. Les deux tiers des enfants du millénaire expriment en effet le désir de quitter leur employeur d’ici 2020.


Les entreprises doivent ajuster la façon dont elles nourrissent la fidélité des enfants du millénaire ou elles risquent de perdre un grand pourcentage de leur main-d’œuvre. Une mesure des sources de motivation des millénariaux et la mise en place d’un programme d’engagement au sein de la société peut devenir une prérogative importante dans les prochaines années. Une utilisation de l’Échelle multidimensionnelle de la motivation au travail permet d’accomplir ce travail rapidement selon Jacques Forest, professeur à l’Université du Québec à Montréal.


Les millénariaux en 10 caractéristiques


1. Ils ne peuvent pas se souvenir d’un temps avant Internet.


2. Leur enfance a eu lieu pendant une période de prospérité économique de pointe aux États-Unis et au Canada.


3. Ils ne se souviennent pas de la chute du mur de Berlin ou de la guerre froide.


4. Ils n’étaient pas encore adultes quand les évènements du 11 septembre sont survenus.


5. Ils priorisent un “travail utile à la société “ plutôt qu’un salaire élevé.


6. 1 ''Millennial'' sur 3 a déclaré que « la liberté d’avoir accès aux médias sociaux » est une priorité plus élevée que le salaire.

7. 70 % ont l’intention de changer d’emploi lorsque l’économie sera plus prospère.


8. Ils priorisent la valeur et le sens de leur travail plutôt que l’argent.


9. Ils seront prêts à faire des efforts supplémentaires dans leur contexte d’emploi si leur travail a un sens pour eux.


10. Ils sont davantage motivés par des facteurs intrinsèques qu'extrinsèques.


Mais qui sont vraiment les millénariaux ?


Les répondants au sondage indiquent peu de désir d’être célèbres, d’afficher un profil enviable sur les médias sociaux, ou d’accumuler une grande richesse. En termes généraux, les objectifs personnels des millénariaux sont plus traditionnels. Ils cherchent un bon équilibre travail/vie personnelle, ils veulent posséder leur propre maison, ils désirent un partenaire pour la vie et ils aspirent à la sécurité financière, qui va leur permettre d’économiser assez d’argent pour une retraite confortable.


L’ambition d’apporter des contributions positives à la réussite de leurs employeurs et/ou à la société demeure un facteur important pour eux. Les millénariaux constituent un groupe très motivé et assez dynamique. Des études démontrent que croient 75 % d'entre eux croient qu’être à l’aise financièrement est très important. Ils ont des attentes élevées pour eux-mêmes, jumelées avec la confiance nécessaire pour poursuivre leurs objectifs.


Un environnement où les attentes et les possibilités d'avancement sont clairement définies peut être très attrayant pour les enfants du millénaire et se traduira probablement par un niveau élevé d’engagement et de performance.


Une étude de 2010 de l’Université du Michigan a constaté que les enfants du millénaire valorisent l’estime de soi plus que le sexe, la nourriture ou l’alcool. Cette valorisation de l’estime de soi dans le milieu de travail fait naître un besoin de rétroaction régulière et significative, qui offre aux employeurs l’occasion de tirer parti des récompenses fondées sur le mérite et la communication en temps réel pour engager et motiver leurs employés millénariaux.


Les millénariaux diffèrent de leurs parents baby-boomers non seulement parce qu'ils ont un haut niveau de confort avec le travail d’équipe, mais parce qu'ils embrassent l’idée que l’équipe est souvent plus capable que l’individu. Ce point de vue peut aider à former ces employés pour former une équipe de soutien et faciliter la réussite des projets collectifs. Si vous souhaitez capitaliser sur les affinités des millénariaux pour le travail d’équipe, vous devez favoriser les valeurs morales et éthiques, la communauté, et ainsi susciter des performances accrues au sein de votre entreprise.


Les millénariaux sont nés dans un monde de technologie qui n’existait pas une décennie auparavant ; par conséquent, ils sont extrêmement avertis sur le plan technologique. Vous ne devez pas avoir peur d’utiliser la technologie pour engager ces employés et, inversement, être ouvert aux idées de pointe et suivre les recommandations des millénariaux pour vous assurer que votre entreprise reste à l’affût des dernières tendances technologiques.


Cette génération est connue pour son niveau global d’impatience, ayant grandi habituée à un flux constant et immédiat d’informations. Pour tirer le meilleur parti de vos employés millénariaux, vous devez les tenir occupés et les mettre au défi avec de nouvelles tâches ; laissez-les vous aider à résoudre les problèmes et déterminer la meilleure façon de faire certaines choses.


Afin d’engager les millénariaux, le processus de recrutement doit être fluide, dynamique et véritablement interactif. La plupart des « solutions » d’aujourd’hui sont basées sur des formules traditionnelles, demandant aux candidats de remplir des formulaires et de soumettre leur curriculum vit (CV). Les millénariaux souhaitent obtenir une interaction significative pertinente en temps réel, réalisée à partir d’un téléphone intelligent, d’une tablette ou d’un ordinateur portatif.


La transparence et la communication en temps opportun sont essentielles non seulement pour gagner la confiance des candidats de cette génération, mais elles sont également vraies pour tous les candidats. Les chercheurs d’emploi ont longtemps été déçus par le processus des Job Board traditionnels, comme le fait de ne pas recevoir de réponse à la suite de la soumission de leur candidature, ou par la lourdeur du processus ou le manque d’innovation. Ce qu'ils recherchent est une rétroaction continue.

4 vues

IRP éditeur

C.P. 68, succursale St-Dominique
Montréal (Québec)  H2S 3K6
Canada
514 382-3000

info@irpcanada.com

Disponible sur irptesting.com

  • White Facebook Icon