Les symptômes du TDAH à l’adolescence peuvent s’expliquer par des déficits neuropsychologiques

Mis à jour : 25 sept. 2019

Dans une étude publiée en 2015 dans Child Neuropsychology, les auteurs ont examiné si le fonctionnement neuropsychologique à l’âge préscolaire peut prédire les symptômes du TDAH à la fin de l’adolescence (18 ans), et ce, au-delà des symptômes de TDAH précoce.


Sjowall, Bohlin et collab., « Neuropsychological Deficits in Preschool as Predictors of ADHD Symptoms and Academic Achievement in Late Adolescence », Child Neuropsychology, 2015.


Conclusions importantes


Déficits neuropsychologiques liés à la réussite scolaire


Le constat des auteurs est que le fonctionnement neuropsychologique et les symptômes du TDAH préscolaire ont des effets additifs sur les résultats scolaires à la fin de l’adolescence, ce qui est conforme au modèle théorique présenté en 2014 par Coghill et collab. (Coghill, D. R.; Hayward, D.; Rhodes, S.M.; Grimmer, C. et Matthews, K.).