Comment utiliser les facteurs « cruciaux » afin d’améliorer son processus de sélection ?

Mis à jour : 22 sept. 2019



Bien que la sélection des bonnes personnes soit essentielle pour donner aux entreprises les moyens de grandir (Collins, 2001), celles-ci ne parviennent pas toujours à recruter les candidats qui contribueront le mieux à leur succès stratégique (Highhouse, Doverspike et Guion, 2015).

Même quand des recherches approfondies ont été menées pour décrire les personnes pouvant faire une différence significative en termes de coûts et de qualité de service (Swenson, 2016), les professionnels des ressources humaines ont parfois du mal, compte tenu des contraintes auxquelles ils font face, à élaborer des processus de sélection identifiant les candidats réellement précieux (Perry et Haluska, 2016).


Le défi de la sélection des employés compromet ainsi la compétitivité de nombreuses entreprises (Sutherland et Wocke, 2011). Ces dernières prennent souvent des raccourcis dans l'utilisation des ressources ou ne parviennent pas à trouver de meilleures méthodes de sélection et de test, ni à identifier les facteurs critiques permettant de différencier les candidats aux postes à pourvoir (Highhouse et collab., 2015).


Six facteurs « cruciaux »


On dénombre pourtant six facteurs « cruciaux »permettant de prédire la réussite des employés et méritant d’être pris en compte dans le processus de sélection.