HIT – How I Think Questionnaire / Ma façon de penser 

Alvaro Q. Barriga, Ph.D.; John C. Gibbs, Ph.D.; Granville Bud Potter, M.Ed.; Albert K.Liau, Ph.D. 

Traduction et adaptation française: Nicolas Plante, M.Ps.; Marc Daigle, Ph.D.; Chloé Gaumont, M.Sc.; Lucie Charbonneau; Ph.D. 

Objectif

Administration

Utilisateurs

Contexte

Langue

Durée

Mesurer les distorsions cognitives

Version papier

Psychologue

Psychoéducateur

Évaluation clinique

Français 

20 min

Le questionnaire HIT sur les attitudes délinquantes est basé sur les quatre catégories de distorsions cognitives auto-justificatrices de Gibbs et Potter: 

Égocentrisme : Accorder une importance démesurée à ses propres points de vue, attentes, besoins, droits, sentiments immédiats et désirs à un tel degré que le point de vue légitime des autres (ou même son propre intérêt à long terme) sont à peine considérés ou sont complètement négligés. 

Minimiser/Qualifier à tort : Dépeindre les comportements antisociaux comme s’ils ne provoquaient aucun mal ou comme acceptables, voire même admirables, ou parler des autres dans des termes dénigrants ou déshumanisants. 

Blâmer les autres : Attribuer à tort le blâme à des sources externes, particulièrement à une autre personne, un groupe, ou à une aberration momentanée (p.ex., était ivre, drogué, de mauvaise humeur, etc.), ou attribuer à tort le blâme de sa victimisation ou de la malchance des autres sur d’autres personnes innocentes. 

Assumer le pire : Attribuer des intentions hostiles aux autres gratuitement, considérer le pire scénario pour une situation sociale donnée comme s’il était inévitable, ou assumer que l’amélioration de son comportement ou de celui des autres est impossible. 

Afin de donner un contenu riche et large aux distorsions cognitives, les items de HIT réfèrent aussi à l’une ou l’autre des quatre catégories de comportements antisociaux dérivés du trouble des conduites et du trouble oppositionnel avec provocation de la quatrième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV, American Psychiatric Association, 1994) : le non-respect des règles, lois ou autorités (c.-à-d. l'Opposition-Provocation); l'agression physique; mentir; et voler. 

Les huit sous-échelles ont été utilisées pour générer les trois échelles globales. Les sous-échelles Opposition- Provocation et Agression physique constituent l’échelle de Confrontation directe (OVERT), laquelle réflète les référents comportementaux qui impliquent habituellement la confrontation directe de la victime. Les sous-échelles Mentir et Voler constituent l’échelle Sans confrontation directe (COVERT), laquelle reflète les comportements antisociaux qui habituellement n’impliquent pas de confrontation directe de la victime. Le score total au HIT est calculé à partir des scores obtenus pour les huit sous-échelles.

 
 

IRP éditeur

50, rue Jean-Talon Ouest
Montréal (Québec)  H2R 2W7 
Canada
514 382-3000

info@irpcanada.com

Disponible sur irptesting.com

  • White Facebook Icon